Catégories
Lieux

Guédelon, un château médiéval en construction (mai>novembre)

Sur ce chantier ouvert au public, des passionnés et des chercheurs construisent un château fort avec les techniques du Moyen-Âge.

Guédelon est construit avec les ressources locales dans une forêt où aucun ancien château n’a existé auparavant. Aucune ruine ne le précédait, c’est donc une toute nouvelle construction de château fort qui a commencée en 1997 ! Le chantier est ouvert au public de mai à novembre.

L’origine du projet de Guédelon

L’idée de cette nouvelle construction vient d’une découverte archéologique au château de briques roses de Saint-Fargeau. Sous ses briques, les spécialistes ont trouvé un château médiéval et en ont réalisé le plan. La première idée de Michel Guyot, propriétaire du château de Saint-Fargeau, était donc de reconstruire le château caché sous les briques. Il est donc à l’origine du projet de guédelon, avec Marylin Martin.

Un laboratoire à ciel ouvert

« Construire pour comprendre » est la devise de l’équipe de Guédelon. La construction des châteaux au Moyen-âge était peu documentées. Grâce à ce projet, les artisans de Guédelon redécouvrent des techniques oubliées. Tous les outils sont construits sur place avec les techniques d’époque.

Ils se sont fixés un cadre historique pour éviter les anachronismes et être au plus près de la réalité : le chantier est censé démarrer en 1228.

Photos de Guédelon en 2014 et 2017

J’ai visité Guédelon une première fois en 2014 par temps pluvieux, et j’y suis retournée 3 ans plus tard en 2017, le chantier avait 20 ans. C’était intéressant de visiter le domaine après plusieurs années pour apprécier l’évolution des constructions.

En 2014 :

Le logis du seigneur est construit. La Tour de la chapelle à gauche du logis et la Tour maitresse à droite du logis commencent à s’élever, ainsi que la Tour d’angle ouest

Muraille en construction : il s’agit de la courtine qui relie la Tour de la Chapelle à la Tour d’angle ouest.

En 2017 :

La Tour de la Chapelle a un étage de plus et la courtine ouest est terminée.

Les maçons travaillent sur le Châtelet d’entrée : deux tours jumelles qui encadreront la porte et un pont dormant.

Sur la photo ci-dessous, au premier plan : une cage à écureuil à simple tambour, en arrière plan une cage à double tambours. La cage à écureuil, appelé aussi roue à carrier est un outil de levage. Le double tambour permet simultanément à deux hommes de faire fonctionner la grue et donc de hisser plus de charges.

Les métiers

Les carriers extraient des blocs de pierre (du grès à Guédelon). Les tailleurs de pierre travaillent le grès extrait de la carrière de Guédelon ou le calcaire d’une carrière voisine.

Les gacheurs ou « morteliers » préparent le mortier, composé de chaux, sable et d’eau, qui va permettre aux maçons de sceller les pierres entre elles. Ils travaillent sur cette aire de gâchage

Les forgerons fabriquent et réparent les outils de chantier.

Avec l’argile extraite du sol du chantier, les tuiliers fabriquent les tuiles et les carreaux de pavement.

Et bien d’autres métiers : bûcherons, charpentiers, tuiliers, potiers, teinturiers, vanniers, jardiniers…

Quand : du printemps à l’automne. Cette année du 20 mai au 7 novembre 2021

Accès payant – gratuit pour les enfants de moins de 5 ans

Où : Guédelon – route départementale 955 – 89520 Treigny

Se renseigner : https://www.guedelon.fr/