Inspirations

Créez une image fragmentée : mosaïque & pixels

Tour d’horizon des techniques de restitution d’images par morceaux : Pixel Art, Post it art, mosaïque d’objets, briques de Lego, points de croix, collage…

Culture 8-bits

Le pixel art

Le pixel art s’inspire des anciens jeux vidéos en 8 bits. Le nombre de couleurs était limité à 256 et la faible résolution des écrans obligeait à simplifier les formes. On retrouve la culture 8-bits dans des oeuvres de street art et le post-it art.

  • La transposition la plus connue est celle de l’artiste français Invader et ses mosaïques « Space Invader » présentes dans plusieurs villes du monde : carte de l’invasion. Plus récemment il a reproduit des couvertures d’albums avec des Rubik’s Cubes.
  • L’américain Chuck Close (hyperréaliste) étudie pendant un temps la pixellisation.
  • Etonnant, Dali crée en 1975 l’oeuvre « Lincoln » qui semble pixelisée. Le jeu video n’était pas encore né.
  • Dans le domaine du design et de la mode, les créations de Christian Zuzunaga et Bomi Park s’inspirent du pixel
  • Broderie : Diane Meyer brode ses photographies et donne l’impression que l’image devient floue et pixelisée à ces endroits. Un artiste français utilise le point de croix dans la rue (projet urban X Stitch)…

Brickfilms

 

Les brickfilms sont des stop motion (vidéos crée à partir de séquences photo), réalisés avec des briques de type Lego®. Deux beaux exemples :

  • Pixels, court métrage de Patrick Jean :  L’invasion de New York par des créatures 8-bits. Ce court-métrage (pas exactement un brickfilm) a inspiré le film à gros budget du même nom : Pixels de Chris Columbus.
  • 8-bits trip : environ 1500 heures d’agencement de briques Lego® et de prises de vues ont été nécessaire pour réaliser ce stop motion sur les jeux-vidéo 8-bits

Les grilles, modèles d’images à réaliser


Mosaïques d’objets

Rien ne se perd, tout s’utilise…

Au 16e siècle, Giuseppe Arcimboldo peignait des portraits par juxtaposition de légumes, végétaux ou poissons. Les artistes contemporains recomposent des oeuvres avec de vrais objets ou détritus :

  • Le brésilien Vik Muniz a réalisé un projet collectif avec les travailleurs d’une décharge qui a fait l’objet d’un film (Waste Land). Les oeuvres sont composées des détritus qu’ils ramassaient et triaient. Il est également l’auteur de portraits en confettis, en soldats (jouets)…
  • Hong Yi utilise des baguettes, des graines de tournesol, des sachets de thé, etc…
  • Bernard Pras crée des anamorphoses avec des déchets et des objets trouvés

A vous d’expérimenter !


Actualité

4 héros Star Wars en 3597 post-it !

4 employés de Viking Direct, se sont inspirés des réalisations de Ben Brucker pour réaliser 4 fresques murales représentant Dark Vador, R2D2, Yoda et un Stormtrooper, dans les locaux de l’entreprise. Au total 3597 post-it utilisés et 5h d’ouvrage pour un résultat très sympa 🙂


Campagne pub : McDonald 2015

La nouvelle campagne pub de McDonald (agence TBWA), reprend les dessins minimalistes de la campagne 2014 de hamburgers, glaces, frites…, quelques peu modifiés. Ils sont maintenant composés de multiples autres mini icones.

4 ans après, où en est le post it ?

Le magazine Etape montre une utilisation un peu différente du post-it de l’artiste japonais Yousuke Takeda. Il les assemble en alvéole et en fait des architectures de colorées.
http://etapes.com/4-ans-apres-ou-en-est-le-post-it

Abonnez-vous au tableau La ville de Bao sur Pinterest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *